Énergie géothermique

Le noyau de notre planète : producteur d'une incroyable quantité de chaleur, en permanence!

L'énergie géothermique est utilisée par l'humain depuis des milliers d'années. Les vestiges retrouvés nous permettent d'affirmer que plusieurs de nos ancêtres utilisaient la géothermie surtout pour se réchauffer, se baigner dans les thermes, mais aussi pour cuisiner.

La première utilisation de la géothermie pour produire de l’énergie remonte en 1904 à Larderello, en Italie, où le Prince Piero Ginori Conti a prouvé la viabilité de cette technologie. Aujourd’hui, la géothermie ouvre de vastes perspectives dans les énergies renouvelables.

L’énergie géothermique tire sa source de la chaleur naturellement contenue dans le sous-sol de notre planète, générée par le noyau en fusion de la Terre. Plus on creuse profondément, plus on atteint des températures élevées. Nous retrouvons habituellement trois types de géothermie :

  • La géothermie peu profonde (jusqu’à 1,5 km) à très basse température (inférieure à 5ooC);
  • La géothermie profonde (jusqu’à 2 km) à moyenne ou haute énergie (pouvant atteindre des températures jusqu’à 15ooC), qui permet la production d’électricité;
  • La géothermie très profonde (5 à 10 km) à très haute température (jusqu’à 300oC).

 

Les avantages de la géothermie sont nombreux. Elle est renouvelable, locale, constante et indépendante des conditions météorologiques. De plus, sa production n’émet pas de CO2 et a très peu d’impact sur la nature. L’énergie géothermique peut également aider à la transition d’une économie de carburant fossile vers une économie d’énergie verte, en fournissant des solutions au dérèglement climatique.

Les sites de géothermie les plus intéressants à exploiter pour la production électrique sont souvent situés en milieu volcanique car ils fournissent de grandes quantités d’énergie thermique.

Comment fonctionne une centrale géothermique

Le principe d’une centrale géothermique est d’extraire la chaleur contenue dans le sol, soit pour l’utiliser sous forme de chauffage (réseau de chaleur) ou pour la transformer en électricité. Si la centrale est en mesure de produire les deux, elle fait de la cogénération.

En haute et très haute énergie, la vapeur jaillit avec assez de pression pour faire tourner une turbine, dans le but de produire de l’électricité.

En moyenne énergie, la production d’électricité nécessite une technologie utilisant un fluide intermédiaire que l’on fait circuler dans les profondeurs de la terre, qui est alors réchauffé par l’eau géothermale. Ce fluide se charge en énergie thermique, entre en ébullition et se vaporise; faisant tourner une turbine qui produit de l’électricité.