Occasions de développement en Saskatchewan

Occasions de développement

Innergex examine actuellement plusieurs occasions de développement en Saskatchewan. La feuille de route sur l’énergie renouvelable du gouvernement de la Saskatchewan a établi l’objectif de produire 50 % de l’énergie de la province à partir de sources renouvelables d’ici 2030. Des approvisionnements concurrentiels en vue de remporter des soumissions sont prévus tous les deux ans.

Chaque projet éolien qu’Innergex proposerait capterait l’énergie renouvelable du vent pour produire de l’électricité, la production prévue se situant entre 100 et 200 MW et aidant la province à atteindre ses objectifs en matière de changements climatiques. Les projets sont à l’étape préliminaire de leur développement et dépendent du succès de notre sélection dans le cadre des processus d’approvisionnement en énergie éolienne de SaskPower. Nous nous attendons à ce que la configuration, la taille et l’empreinte de nos projets soient perfectionnées à la lumière des renseignements environnementaux, techniques et de consultation reçus durant la phase de développement.

Le projet éolien de Yotin, le projet éolien de North 49, le projet éolien de Gusty Plain et le projet éolien de Prairie West représentent certains des projets potentiels en Saskatchewan.

Avantages potentiels

La philosophie d’Innergex a toujours été de développer et d’exploiter des installations de haute qualité, tout en respectant l’environnement et en assurant un équilibre entre les intérêts supérieurs des collectivités hôtes et ceux de nos partenaires. Par conséquent, lors du développement d’un projet éolien, Innergex tient à créer des avantages locaux qui vont au-delà des offres d’emploi et qui pourraient comprendre les éléments suivants :

  • Des ententes financières avec les propriétaires des terres sur lesquelles des éoliennes pourraient être construites.
  • Les phases de construction et d’exploitation créeraient d’importants avantages en matière d’emploi et d’utilisation des ressources locales. La priorité serait accordée aux personnes, aux consultants, aux entreprises et aux entrepreneurs locaux tout au long du cycle de vie du projet, dans la mesure où les coûts et la qualité des services sont raisonnablement concurrentiels.
  • Les municipalités pourraient générer des revenus en percevant des taxes de façon directe ou indirecte.
  • Innergex commandite et soutient depuis longtemps les associations locales, les projets patrimoniaux et les événements communautaires.

En outre, Innergex mobilisera les autorités locales pour s’assurer de la résolution de toutes les questions associées à l’usure potentielle des infrastructures locales découlant du projet.

Énergie éolienne

Le vent est une source d’énergie propre, fiable et renouvelable. L’énergie éolienne ne dégage aucune émission atmosphérique, ne produit aucun déchet et ne pollue pas l’eau. De plus, elle aide les collectivités et le gouvernement à atteindre leurs objectifs en matière de changements climatiques.

Les émissions annuelles pouvant être éliminées grâce à un projet éolien de 200 MW sont d’environ 500 000 tonnes de CO2 provenant des centrales thermiques, ce qui correspond au retrait d’environ 100 000 voitures des routes de la Saskatchewan.

L’énergie éolienne fait tourner les éoliennes. Une génératrice rotative située à l’intérieur de chaque éolienne convertit l’énergie éolienne en électricité, qui est ensuite transmise à un réseau collecteur. Les réseaux collecteurs consistent en des conducteurs aériens et enfouis qui acheminent l’électricité produite par les éoliennes à un poste, en général à une tension de 34,5 kV. Le poste augmente la tension pour transporter l’électricité sur de longues distances. L’électricité est transportée jusqu’aux consommateurs au moyen d’un câble aérien appelé conducteur ou ligne de transport.

L’équipe d’Innergex se tient au fait des technologies émergentes pour veiller à ce que nous soyons en mesure de prendre les meilleures décisions possible concernant les tout derniers renseignements disponibles sur les composantes de turbine, en ayant comme principaux critères le maintien de l’efficacité, la faible émission de bruit, le rendement et les coûts.

Lors de l’évaluation de la configuration d’un projet éolien, Innergex respecte ou surpasse les meilleures pratiques de localisation des éoliennes et d’atténuation des niveaux de bruit, pratiques qui respectent les normes réglementées que l’on s’attend à voir mises en œuvre en Saskatchewan. Le son émis par le fonctionnement d’une éolienne, tel que perçu à l’extérieur près des maisons avoisinantes, et conformément aux directives généralement acceptées, ne doit pas excéder 40 décibels (dB), soit l’équivalent du murmure dans une bibliothèque à deux mètres de distance.

De plus, les recherches scientifiques rigoureuses réalisées jusqu’à présent indiquent que les éoliennes localisées conformément aux normes réglementées et aux meilleures pratiques ne posent aucun risque pour la santé des résidents vivant à proximité. L’énergie éolienne produit de l’électricité sans émettre de gaz à effet de serre ni de polluants atmosphériques, et n’utilise pas d’eau douce, créant un environnement plus sain pour les gens ainsi que pour la faune et la flore.

Santé Canada a publié une vaste étude portant sur le bruit et la santé associés aux fermes éoliennes en 2014, au cours de laquelle elle a évalué 1 238 foyers et effectué des mesures de bruit pendant plus de 4 000 heures.
L’étude peut être consultée à l’adresse : https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/sante-environnement-milieu-travail/bruit/bruit-eoliennes/introduction-bruit.html

Les principaux résultats de l’étude de Santé Canada, laquelle est la plus complète en son genre au Canada, sont présentés ci-dessous :

Problèmes de santé et maladies chroniques

Aucune preuve n’a pu être établie pour appuyer l’existence d’un lien entre l’exposition au bruit des éoliennes et les problèmes de santé autodéclarés (comme les vertiges, l’acouphène et les migraines), et les affections chroniques (comme la cardiopathie, l’hypertension et le diabète).

Stress

Aucune relation n’a pu être établie entre les multiples indicateurs de stress (comme la concentration de cortisol dans les cheveux, la tension artérielle, la fréquence cardiaque ou le stress autodéclaré) et l’exposition au bruit des éoliennes.

Qualité du sommeil

Les résultats de cette étude n’ont pu établir d’association entre le bruit des éoliennes et la qualité du sommeil déclarée par les participants ou mesurée chez eux. Bien que certaines personnes aient signalé certains problèmes de santé, on a trouvé que l’existence de ces problèmes n’a pas changé en fonction de l’exposition au bruit des éoliennes.

Désagrément et qualité de vie

L’exposition au bruit des éoliennes n’a pas été associée à des changements importants de la qualité de vie ni en ce qui concerne la qualité de vie en général ou la satisfaction sur le plan de la santé. Les effets sur la qualité de vie ont été évalués au moyen de la version abrégée de l’échelle de mesure de la qualité de vie de l’Organisation mondiale de la Santé. Les niveaux accrus de bruit provenant des éoliennes ont été associés à des personnes déclarant être fortement incommodées.

Environnement

Notre passion pour la production d’énergie renouvelable tire exclusivement sa source dans le fait que nous croyons profondément que nous pouvons tous contribuer au changement pour faire de ce monde un meilleur milieu de vie pour les générations futures. Chez Innergex, la durabilité environnementale constitue un pilier de notre stratégie de développement. Nous sommes dirigés par la conviction que ce que nous faisons a autant d’importance que les moyens que nous utilisons pour y parvenir, et développons des projets qui atténuent ou contrebalancent les répercussions sur le milieu environnant.

Chaque projet de développement éolien est associé à une liste d’enjeux environnementaux dont il faut tenir compte, y compris l’évaluation initiale, la conformité à la réglementation provinciale et parfois fédérale la plus stricte en matière d’environnement, et les programmes de suivi à long terme. Les évaluations environnementales nécessitent la réalisation d’études exhaustives par des professionnels indépendants qualifiés. Elles impliquent également des années de consultation avec les organismes de réglementation, les Premières Nations, les parties prenantes et le public. L’équipe Environnement d’Innergex, travaillant souvent de concert avec des consultants en environnement indépendants, veille à ce que toutes les études d’avant-projet soient réalisées en tenant compte des répercussions potentielles et des stratégies d’atténuation des projets.

La réalisation d’évaluations environnementales d’avant-projet s’avère essentielle à la compréhension d’un site. Les renseignements recueillis sont utilisés pour améliorer la localisation des infrastructures dans une zone de projet et sont intégrés au rapport réglementaire.

Innergex met un soin particulier à s’assurer que les évaluations environnementales appropriées sont réalisées avant de déposer une soumission en réponse aux appels d’offres de SaskPower. Avant de construire un projet, des experts doivent répondre à des processus réglementaires rigoureux comportant de nombreuses exigences et étapes.

En général, les projets éoliens pourraient être localisés sur des terres réglementées par le gouvernement fédéral ou provincial, lesquelles seraient assujetties aux divers processus réglementaires présentés ci-dessous.

Processus réglementaire fédéral

Les projets éoliens ne sont pas considérés comme des « projets désignés », selon la définition donnée par le Règlement désignant les activités concrètes en vertu de la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale (LCÉE 2012). D’après le plan de Développement responsable des ressources, les projets présentant une complexité ou des risques moins élevés et qui sont construits sur des terres fédérales, y compris les terres de réserve, demeurent assujettis aux exigences de toutes les lois et normes et de tous les permis applicables du gouvernement fédéral. De plus, ces projets doivent suivre les étapes suivantes pour recevoir une autorisation :

ÉTAPE 1 : Le processus d’examen environnemental s’applique-t-il?
ÉTAPE 2 : Remplir un formulaire de description de projet
ÉTAPE 3 : Déterminer la nécessité d’un examen plus poussé (mineur, simple, détaillé)
ÉTAPE 4 : Analyse des effets environnementaux
ÉTAPE 5 : Décider et mettre en œuvre

Processus réglementaire provincial

Le processus provincial d’approbation environnementale d’une installation commerciale d’énergie éolienne comprend la réalisation d’une proposition de projet technique, qui est déposée auprès de la Direction de l’évaluation environnementale du ministère de l’Environnement de la Saskatchewan.

Les propositions doivent suivre les étapes suivantes pour recevoir une autorisation :

ÉTAPE 1 : Le projet est-il considéré comme un « développement » en vertu de la section 2(d) de l’Environmental Assessment Act?
ÉTAPE 2 : Élaboration de la proposition de projet technique, y compris l’analyse des répercussions et les mesures d’atténuation
ÉTAPE 3 : Dépôt de la proposition auprès de la Direction de l’évaluation environnementale et examen de la proposition par cette dernière
ÉTAPE 4 : Détermination ministérielle si le projet se qualifie à titre de « développement »
ÉTAPE 5 : Si le projet n’est pas un développement, accorder l’autorisation. Si le projet est un développement, une évaluation environnementale doit être réalisée et déposée auprès de la Direction de l’évaluation environnementale.

La Direction de l’évaluation environnementale examinera la proposition de projet technique et déterminera si le projet est approuvé, si des renseignements supplémentaires sont requis ou si le projet devra faire l’objet d’une étude environnementale complète en vertu de l’Environmental Assessment Act de la Saskatchewan.

Une fois que la proposition de projet technique aura été approuvée, le promoteur pourra obtenir les permis provinciaux requis et commencer les travaux de construction.

La proposition de projet technique comprend :

Une description du projet (y compris des composants et des activités) et de son emplacement (c’est-à-dire l’environnement existant)

Les résultats des activités de mobilisation et des études sur le terrain (p. ex. la faune, la flore, les milieux humides, les ressources patrimoniales, etc.)

Les effets potentiels du projet sur l’environnement et les stratégies d’atténuation pour éviter ou réduire ces effets

La description du programme

Foire aux questions

Question Réponse
Les éoliennes causent-elles des préjudices à la faune, y compris les oiseaux?  Chaque projet développé par Innergex fait l’objet d’évaluations environnementales pour s’assurer que ses répercussions potentielles sur l’environnement immédiat, y compris sur la flore, les oiseaux, les chauves-souris et les autres animaux, sont soigneusement prises en compte avant de permettre le début des travaux de construction. Des mesures sont prises en vue d’éviter ou d’atténuer les répercussions négatives qu’un projet pourrait avoir sur les écosystèmes environnants. Dans l’éventualité de la sélection d’un projet par SaskPower, des études environnementales détaillées seraient réalisées ainsi qu’une évaluation réglementaire environnementale incluant un processus de consultation publique.
Les éoliennes sont-elles bruyantes? Une conception améliorée a considérablement réduit le bruit émis par les composantes mécaniques de sorte que le son le plus audible est un « swoosh » produit par les pales lorsqu’elles passent devant le mât. Dans les développements précédents, Innergex a toujours maintenu une distance par rapport aux résidences qui tient compte des niveaux de bruit, car Innergex reconnaît que les éoliennes font du bruit. Même si les gens vivent à proximité d’installations éoliennes modernes depuis plus de vingt-cinq ans au Canada, le son et la proximité des maisons et des entreprises représentent des éléments décisifs quant à la localisation et au développement appropriés d’un projet éolien. L’objectif est de parvenir à la meilleure configuration finale possible offrant un équilibre entre les considérations techniques, environnementales et sociales. Le son émis par le fonctionnement d’une éolienne, tel que perçu à l’extérieur près des maisons avoisinantes, et conformément aux directives généralement acceptées, ne doit pas excéder 40 décibels (dB), soit l’équivalent du murmure dans une bibliothèque à deux mètres de distance.
Les éoliennes sont-elles néfastes pour la santé des personnes? Jusqu’à présent, les preuves scientifiques et l’expérience humaine concluent clairement que les éoliennes ne sont pas dommageables pour la santé des personnes. Toutefois, ce sujet a reçu beaucoup d’attention et fait l’objet de plusieurs débats, particulièrement au Canada, à la suite du développement accru de l’énergie renouvelable en Ontario, à partir du début des années 2000. Selon Santé Canada, les études les plus rigoureuses disponibles à ce jour ne montrent pas de lien entre l’exposition au bruit des éoliennes et des effets négatifs sur la santé humaine. De fait, l’énergie éolienne est l’une des sources d’énergie les plus propres et les plus écologiques. Elle n’émet aucune substance toxique comme le mercure ou les polluants atmosphériques, qui peuvent déclencher le cancer, la cardiopathie, l’asthme et d’autres maladies respiratoires.
Y aurait-il d’importantes répercussions durant la phase de construction d’un projet éolien? Aucun projet n’est exempt de certaines répercussions. Cependant, Innergex assume sa responsabilité environnementale
avec sérieux et travaille dur pour s’assurer que toutes les répercussions potentielles d’un projet sont soigneusement prises en considération et évitées chaque fois que cela est possible. Innergex mobiliserait la collectivité locale pour déterminer les moyens de minimiser les perturbations durant la construction, et ces stratégies seraient prises en considération.