L’acceptabilité sociale au quotidien

Le facteur humain est un élément central dans nos projets.

IR2014_0005_P 20
Voir la légende
Innergex, un des commanditaires de la 9e édition du Winterfest de Pemberton, en Colombie-Britannique.

Depuis 25 ans, Innergex démontre qu’elle entretient des relations harmonieuses avec les communautés locales. La Société a su faire de l’acceptabilité sociale la pierre angulaire de sa stratégie de développement. Son secret ? Michel Letellier, président et chef de la direction, explique : « Ce sont nos gens sur le terrain qui font toute la différence, ils sont présents dès le départ, bien avant l’implantation d’un projet, afin de bien comprendre les besoins et les enjeux des communautés. En écoutant les gens, en choisissant de mettre en place des projets qui reflètent leurs aspirations et en harmonisant ses objectifs à ceux de la communauté, Innergex parvient à bâtir de solides relations à long terme et des projets réussis ».

Parce que le concept d’acceptabilité sociale est un principe clé pour Innergex, certains de ses employés ont comme unique responsabilité de représenter l’entreprise, sur le terrain, auprès de ses parties prenantes. L’une de ces personnes est Liz Scroggins, coordonnatrice de projets et Relations avec les communautés, qui travaille au bureau d’Innergex à Pemberton, près de Whistler, en Colombie-Britannique. Liz s’occupe principalement du Projet hydroélectrique Upper Lillooet, un projet d’envergure qui comprend deux centrales hydroélectriques au fil de l’eau d’une puissance installée totale de 106,7 MW. Durant trois ans, plus de 300 personnes travailleront à la construction de ce projet.

IR2014_p21
Voir la légende
Julia Mancinelli, chef – Environnement chez Innergex, et Liz Scroggins.

Depuis 2010, soit bien avant la première pelletée de terre, le rôle principal de Liz est de travailler en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes. Ses publics sont tout aussi nombreux que variés : les résidents, les Premières Nations, les usagers récréatifs, les chasseurs, les propriétaires de terrains, les municipalités, etc. Si les gens ont des préoccupations ou des questions par rapport au projet, c’est à Liz qu’ils peuvent s’adresser et elle s’efforce de bien cerner leurs préoccupations pour y répondre le mieux possible.

« En résumé, mon travail est de rendre tout le monde heureux », mentionne-t-elle en souriant. Liz a le profil idéal pour exercer ses fonctions. D’une part, elle possède un baccalauréat en géologie et un diplôme d’études supérieures en sciences de l’environnement ; d’autre part, elle habite Pemberton depuis près de 20 ans.

Le Projet hydroélectrique Upper Lillooet jouit d’une grande visibilité, et l’importance d’être présent au sein de la communauté est indéniable. Liz précise : « Les gens ont tendance à penser qu’Upper Lillooet est très éloigné, mais ce n’est pas le cas. Pemberton et Whistler sont très près de Vancouver géographiquement, c’est une zone très active offrant beaucoup d’événements récréatifs. Les gens se sentent concernés et veulent être au fait du projet ».

La transparence est le mot d’ordre. Afin que le projet soit perçu positivement par la communauté, Innergex doit faire preuve d’ouverture et de limpidité dans ses interactions avec les parties prenantes, et ce, en tout temps. Offrir aux gens l’occasion d’en apprendre davantage sur le projet et sur ses manières de faire est primordial. La Société croit qu’il est très important d’expliquer le projet et la façon dont elle le gère, notamment quant à sa volonté d’atténuer son impact environnemental. « Il est de notre devoir de nous assurer que nous faisons de notre mieux en tout temps et à tous les niveaux. Nous nous préoccupons énormément de Pemberton et des gens qui y vivent. Si nous faisons du bon travail, nous obtenons leur approbation et leur respect », estime Liz.

Le travail de relation avec les communautés comporte aussi certains défis. « Nous devons faire en sorte que les gens soient sur la même longueur d’onde », mentionne Liz. « Naturellement, il y aura toujours des gens qui ne seront pas en faveur du projet. Toutefois, si nous réussissons à amorcer un dialogue respectueux, les gens prennent le temps d’écouter, ils apprennent, ils deviennent souvent plus réceptifs et en viennent même à voir les choses sous un nouvel angle. Le plus grand défi dans mon travail est de créer les occasions qui favorisent ce dialogue. » En plus d’avoir ouvert un bureau à Pemberton, la Société rend disponibles en ligne tous ses rapports qui font état de ses activités en environnement. En rendant possible la consultation de ces rapports par le public, Innergex donne tout son sens à la notion de transparence.

L’acceptabilité sociale fait partie intégrante du concept de développement durable. Si tous les employés d’Innergex y adhèrent, plusieurs d’entre eux, comme Liz, incarnent la relation de l’entreprise avec ses parties prenantes et contribuent, chaque jour, au comportement durable et respectueux de l’entreprise.

L’acceptabilité sociale n’est pas seulement la pierre angulaire de la stratégie de développement d’Innergex, elle s’est aussi avérée un extraordinaire levier de croissance à travers le temps. Elle a permis à maintes reprises à l’entreprise de construire des projets réussis, qui s’inscrivent dans une perspective de développement durable. Que ce soit sous forme de partage des retombées économiques, d’opportunités d’emploi ou de copropriété, Innergex a compris la volonté grandissante des communautés de devenir des joueurs actifs de leur développement socioéconomique. Cette tendance ira en s’accélérant dans le futur.