De l’énergie renouvelable pour un futur durable

Des centrales hydroélectriques aux parcs éoliens et solaires, découvrez les activités d’Innergex.

Innergex énergie renouvelable inc. est un chef de file canadien de l’industrie de l’énergie renouvelable fondé en 1990. L’entreprise développe, détient et exploite des centrales hydroélectriques au fil de l’eau, des parcs éoliens et des parcs solaires, et elle exerce ses activités au Québec, en Ontario et en Colombie-Britannique, de même que dans l’Idaho, aux États-Unis. En 2013, l’entreprise a produit 2 382 GWh d’électricité et généré des revenus de 198 millions de dollars. En date du mois de février 2014, son portefeuille d’actifs comprend 32 centrales en exploitation d’une puissance installée nette totale de 672 MW et cinq projets en développement d’une puissance installée nette totale de 210 MW, pour lesquels des contrats d’achat d’électricité ont été obtenus. Innergex possède également plusieurs projets potentiels d’une puissance nette totale de plus de 2 900 MW. Ses actions se négocient à la Bourse de Toronto sous le symbole « INE ».

Hydroélectricité

Innergex exploite actuellement un portefeuille de 25 centrales hydroélectriques au fil de l’eau, dont 13 sont situées en Colombie-Britannique, huit au Québec, trois en Ontario et une aux États-Unis, pour un total de 517 MW de puissance installée brute. L’hydroélectricité demeure aujourd’hui la plus importante source d’énergie pour l’entreprise et celle qu’elle privilégie, celle-ci représentant 70 % de sa production d’électricité en 2013. L’entreprise demeure très active dans ce secteur. En 2013, elle a complété l’acquisition de la centrale Magpie (de 40,6 MW) au Québec et elle a achevé la construction des centrales Kwoiek Creek (49,9 MW) et Northwest Stave River (17,5 MW) en Colombie-Britannique, lesquelles ont été mises en service à la fin de l’année. L’ajout de ces trois installations a augmenté de 26 % la puissance installée brute d’Innergex. La Société possède également quatre projets hydroélectriques en développement avec contrats d’achat d’électricité en Colombie-Britannique, qui devraient tous être en service d’ici la fin de 2016.

Énergie éolienne

Innergex exploite actuellement un portefeuille de six parcs éoliens au Québec, d’une puissance installée brute totale de 614 MW. Cela comprend le parc éolien communautaire Viger-Denonville de 24,6 MW, mis en service en novembre 2013 et qui constitue non seulement le premier parc éolien en exploitation issu de l’appel d’offres éolien communautaire de la province en 2009, mais également le premier projet éolien de la Société développé en coentreprise avec une municipalité. De plus, en décembre 2013, le partenariat formé d’Innergex et des communautés Mi’gmaq du Québec a signé une lettre d’intention avec Hydro-Québec distribution pour un contrat d’achat d’électricité de 20 ans pour un projet éolien de 150 MW, sous réserve d’un décret en conseil du gouvernement du Québec. La mise en service de ce projet est prévue en 2016.

Énergie solaire

Innergex a mis en service son premier parc solaire en mai 2012. Cela constituait une autre étape importante pour l’entreprise, car cette nouvelle source d’énergie lui procure à la fois de la diversification et des possibilités de croissance. Stardale est un parc solaire de 33,2 MWDC situé à Hawkesbury est, en Ontario. Ses 144 072 panneaux solaires fournissent assez d’électricité pour alimenter plus de 3 200 foyers ontariens chaque année. À ce jour, la performance de Stardale surpasse les attentes. Innergex est d’avis que la technologie solaire est éprouvée, simple et fiable et elle compte accroître sa présence dans ce secteur.

Projets en développement

Innergex continue d’aller de l’avant avec son ambitieux programme de développement qui compte cinq projets actuellement, dont un projet éolien au Québec et quatre projets hydroélectriques en Colombie-Britannique.

Les activités de construction ont commencé durant le quatrième trimestre de 2013 pour les projets Tretheway Creek, Upper Lillooet River et Boulder Creek, tandis qu’elles sont censées commencer au printemps 2014 pour le projet Big Silver Creek. Ces quatre projets devraient tous être mis en service d’ici la fin de 2016.

Au Québec, la société et son partenaire autochtone, les communautés Mi’gmaq du Québec, continuent de faire progresser le projet éolien Mesgi’g Ugju’s’n. En 2013, l’évaluation environnementale du projet a été complétée et soumise au ministère du développement durable, de l’environnement, de la faune et des parcs. En décembre 2013, les partenaires ont signé une lettre d’intention avec Hydro-Québec distribution pour un contrat d’achat d’électricité de 20 ans, sous réserve d’un décret en conseil du gouvernement du Québec. La construction de ce projet devrait commencer en 2015 et sa mise en service devrait s’effectuer en 2016.